A mon sens, le sculpteur s'intéresse à la matière et aux matières, aux lignes et formes sensibles, au mouvement du monde. L'ébéniste quant à lui/à elle, réfléchit à l'habitat, aux meubles et aux objets qui nous entourent.

 

Nourrie de cette double influence, j'imagine, conçoit et fabrique des meubles et objets contemporains en pièces uniques, où le bois se métisse tantôt de laine, tantôt de cuir ou de céramique. J'espère parvenir à y instiller émotion et poésie.

J'aime partir de matières "brutes" : recyclage d'objets aux histoires fortes, laines de moutons récoltées dans les fermes, bois locaux; chacune a son histoire et transmet une émotion.

 

Les allers-retours entre sculpture et ébénisterie enrichissent mon imaginaire et mon vocabulaire de matières.

 

Claire Salin