Les pelotes de "laine du Boischaut" sont produites à partir des toisons de l'élevage de moutons conduit en agriculture biologique par Jean Paul Chauvelot, à Vesdun, dans le sud du département du Cher. 

     La ferme existe depuis 25 ans, et est essentiellement vouée à la production de viande. L'expérience "Laine du Boischaut" a visé, dès son début en 2009, à valoriser une autre partie de la production.  

Vous trouverez dans cette page un aperçu de la ferme au fil des saisons, ainsi que des étapes de la transformation de la laine... 

L'été à la ferme de Maison Rouge

début juillet à Maison Rouge:

la tonte des brebis est terminée, elles rejoignent les prés. Les agneaux, quant à eux, seront tondus en fin d'été.

Tonte

Les adultes (brebis et béliers) sont tondus en juin, quand arrive la chaleur. Les agneaux, quant à eux, nés au printemps, sont tondus en septembre, avant d'entrer en bergerie.

 

Le tri est effectué en même temps, au rythme du tondeur: chaque toison est déployée sur une grande table à claies, afin d' apprécier la longueur et la résistance des fibres, la couleur et la douceur. Certaines parties de la toison ne sont pas gardées, et les plus grosses crasses sont éliminées.

Lavage de la laine

de retour de la laverie
de retour de la laverie

La laine est conduite à Souvigny, près de Moulins dans l'Allier, pour être lavée par l'entreprise "Lavage des laines du Bourbonnais", une des dernières entreprises de lavage de laine de France.

Pour visiter leur site, cliquez ici

Filature

Une fois débarassée du suint des moutons et des crasses, la laine part pour Auzances, afin d'être filée par la Filature Fonty.

Site de la filature

et enfin...

retour à Vesdun, pour étiquetage, tricotage...

avant d'arriver entre vos aiguilles!