Collection Toison

C’est une histoire de fibres.

Pas de narrateur, il s’agit d’une discussion.

Entre deux personnages : le bois, et la laine de moutons.

Entre eux deux, le dialogue suit son fil, de maille en veine.

Tous deux sont spontanés, sans artifice,

tantôt en accord, tantôt en résonance.

La douceur, le moelleux/le lisse, la couleur/la blancheur.

Le meuble, comme un entre-deux chaleureux.

 

Pour la petite histoire…

En 2009, je suis tricoteuse depuis l’enfance, mais ne travaille jusqu’alors que le fil. La rencontre avec Jean-Paul Chauvelot, éleveur curieux mais déçu du peu de cas fait des laines françaises, me donne envie de travailler cette matière si douce et si forte. Un petit lot de laine d’agneau est envoyé pour transformation auprès d’une laverie puis d’une filature proches de la ferme. L’année suivante, Nadine Singeot, experte lainière, me forme à la sélection et au tri des toisons lors de la tonte. Elle m’apprend à apprécier les caractéristiques de chaque laine, ses qualités, ses défauts, ses applications possibles.

La Laine du Boischaut a été commercialisée quelques années durant sous forme de bonnets, écharpes, pelotes et aiguilles à tricoter.

Avant de finalement rejoindre les meubles.

Aujourd’hui encore je vais chez des éleveurs passionnés, le jour de la tonte, sélectionner les toisons que je confie ensuite à une laverie puis une filature.




© Photos de Julien Guezennec

Claire Salin

7 rue du grès rose - 18360 Vesdun

02 48 96 24 57

siret : 501.082.309.00029